Les deux performers, H. Tauliaut & A. Guérédrat, en costume intégral, dont les yeux et la bouche dissimulés par le tissu du costume ont perdu leurs fonctions, pénètrent lentement dans le bar et s’asseyent à une table. C’est la réaction du patron et des clients qui surprend. Ni surprise, ni rejet, mais bien au contraire, commisération, bienveillance. On leur offre à boire. On les considère comme des saints chassés de l’Eglise et qu’il faut recueillir.
Ces premières tentatives rendent curieux de la suite, parce qu’elles questionnent la forme « performance » en chorégraphie et en arts visuels. Mais aussi parce qu’elle révèle la capacité du public à adhérer au merveilleux, à adopter ces êtres étranges venus de nulle part.