Au départ, mon idée était d’écrire une pièce sur le «Black Feminism».

Annabel Guérédrat, conceptrice du projet & performer

Ana Pi, performer

Ghyslaine Gau, performer

Séverine Rième, light designer

CREATION JANVIER 2013

« Dans la continuité de mon solo « A freak show for S. » en hommage à la Vénus Hottentote dite la « Black Venus », je suis la meneuse du trio et je parle de nous, en tant que femmes, en interrogeant nos corps métis, aussi nos corps politiques, en partant des clichés ou des fantasmes projetés.
Au départ, mon idée était d’écrire une pièce sur le «Black Feminism».
C’est pourquoi j’ai voulu rencontrer la philosophe Elsa Dorlin dont les travaux portent justement sur les théories féministes et la production du racisme à partir des questions du genre et du post-colonialisme. Puis en création, je me suis vite aperçue que l’idée de départ était trop nette. J’avais plus envie de partir de nos réalités personnelles, plus ambigües et plus irrégulières. A ce moment-là, j’ai aussi réalisé que l’acte performatif comme écriture chorégraphique devenait nécessaire. Non pas pour revendiquer de la non danse, mais bien pour nous ancrer, nous les trois performers et les spectateurs avec, dans un rituel. Et ce que nous donnons à voir toutes les trois, ce sont nos failles, nos lignes de fuite, rien d’autre. Dans cette nouvelle création, je choisis, encore une fois, d’exploser le mythe identitaire en m’intéressant davantage au désordre, à l’hybride, à la différence, au déplacement, à l’ouvert et à la rencontre ; je choisis d’écrire une sorte de « queer performance qui nous «empower» comme Femmes Noires. » (Annabel Guérédrat, le 5 décembre 2012)

Production Cie Artincidence – en coproduction avec le C.M.A.C. et avec l’aide à la création de la D.A.C. Martinique. Avec le soutien de la Délégation Générale des alliances françaises du Brésil et du Festival Panorama de Danza de Rio de Janeiro. Avec la mise à disposition de studios des Centres Chorégraphiques de Montpellier & Caen

Remerciements au Festival “Black Lux”, Ballhaus Naunynstrasse, Berlin