LET'S GO BACK TO THE RIVER

Le féminisme cyborg de femme métisse de la Caraïbe,

Afro-féminisme  |   Caribéen    |    Politique   |    L’intime

Le Projet
Une planète cyborg afro-féminine

Entre 2012 et 2021, en collaborations artistiques, Annabel Guérédrat a créé une trilogie qui comporte trois volets autour de son afro-féminisme : *Women part one in Rio de Janeiro, avec Monica Da Costa (2012) * Women part two : you might think i’m crazy but i’m serious, avec Ghyslaine Gau et Ana Pi (2013) *Women part 3, avec Ghyslaine Gau et Ana Pi (2021) Aujourd’hui, elle rompt avec cette trilogie et ouvre un nouveau chapitre, davantage consacré à son féminisme cyborg de femme métisse, de la Caraïbe, avec la complicité d’une autre performeuse. Il s’agira d’une création performée dansée, expériencée, sous forme de rituels de soin, inspirés d’enseignements amérindiens autochtones de la Caraïbe (Garifuna & Taïnos), mêlés aux rituels afro-descendants de la culture Yoruba, comme une quête de vision et un couronnement à Oshun, la déité des eaux douces, reprenant les 4 éléments : eau/terre/air/feu.

S’instaurera un dialogue fictionnel entre la chorégraphe A. Guérédrat et Ana Mendieta. A propos de son film Creek, Ana Mendieta dit : « Je crois en l’eau, en l’air et en la terre. Ce sont toutes des divinités. Et elles parlent. Je communique avec la déesse de l’eau douce. »

Trois personnages sur scène : le percussionniste djing, deux performeuses, un temps de dilatation, intime de soin entre nous, dans le silence et de là, entrer dans le rituel et installer les éléments, et faire participer le public.

En créant une tension esthétique en + d’une tension corporelle, le dispositif de rituel est dévoilé à la fin des 4 heures de cérémonie, créant ainsi la communauté éphémère autour de gestes d’amour en partages.

Technique
  • Directrice artistique et performeuseAnnabel Guérédrat
  • 1 artiste performeuse interprète
  • DramaturgeLazaro Benitez Dias
  • Plasticien, réalisateur vidéosHenri Tauliaut
  • Photographe vidéasteJordan Beal
  • Scénographe, éclairagisteAbigail Fowler
  • Un percussionniste, djingEn cours…
  • CostumièreJudith Chapka

Une production Artincidence Cie, avec le soutien de la Dac Martinique (demande aide au conventionnement sur 3 ans, 2024-2025-2026) avec le soutien financier (et logistique, technique) du Klap de Marseille, de Paris – la Villette, de TASN, Tropiques Atrium scène nationale de Fort de France, du Quartz de Brest, du Carreau du Temple (Paris) et un accueil studio à Terre d’arts, FDF.